Fédération Nationale des Associations de Retraités d'Entreprises et d'Organismes Professionnels Agricoles et Agro-Alimentaires

Editorial

« Mal nommer les choses, c’est ajouter aux malheurs du monde »

Albert CAMUS

Dans notre société qui évoque la crise au lieu de parler clairement de mutation profonde, la citation d’Albert CAMUS prend tout son sens.

Notre protection sociale construite au lendemain de la 2ème guerre mondiale a  largement contribué à la croissance de l’espérance de vie dans notre société.

Une politique familiale enviée par des pays voisins qui connaissent des graves difficultés pour renouveler leur population, un accès au soins ouvert à tous jusqu’à une période récente, des retraites souvent suffisantes pour vivre correctement sauf pour la frange des plus modestes sont les marqueurs de cette formidable évolution.

Cette  indéniable réussite a comme conséquence de peser sur les équilibres financiers. L’amélioration de l’espérance de vie continue : à  60 ans elle est de 22 ans pour les hommes et de 27 ans pour les femmes. Le temps passé en retraite s’allonge. Le recours aux soins se fait plus fréquent du fait notamment de l’émergence de maladies chroniques maintenant maîtrisées. Ces éléments sont des faits avérés et non des opinions pouvant être discutées.

 

Nommer les choses est la première étape de la construction de solutions véritables.

 

Forts de cette conviction nous continuerons à proposer des solutions. La retraite universelle, l’accès aux soins pour tous, l’adaptation de la société au vieillissement sont au cœur de nos préoccupations. Nous voulons être clairement des acteurs d’une politique sociale équitable et supportable par tous.

Notre mobilisation, notre développement, notre participation active au sein des instances de la FNAR et de la CFR sont autant de signes de l’investissement de la FNAROPA  au service des retraités..

Pour progresser nous avons besoin du soutien de tous. Les retraités, citoyens dans la cité, seront reconnus s’ils portent des projets utiles à toute la société. Le chemin déjà parcouru atteste de notre capacité à être des acteurs engagés dans cette mutation incontournable.

                                                                                  Yves HUMEZ

Président de la FNAROPA