Fédération Nationale des Associations de Retraités d'Entreprises et d'Organismes Professionnels Agricoles et Agro-Alimentaires

Le passé éclaire le présent

 

Notre Fédération est née d’une double filiation, commune à ses fondateurs :

•  la référence aux valeurs mutualistes,

•  l’appartenance à la même Caisse de retraite complémentaire.

 

1973, le pacte fondateur

C’est le 28 mars 1973 que 6 Associations de retraités d’organismes agricoles constituent la Fédération des Associations de Retraités de la Caisse Centrale de Prévoyance Mutuelle Agricole (CCPMA).

Les statuts  stipulent que la Fédération a pour objet :

  • de servir de trait d’union entre les Associations adhérentes,
  • de favoriser leur développement, en particulier de promouvoir l’entraide sous toutes ses formes,
  • de les représenter devant les Pouvoirs Publics et toutes instances pour l’étude des problèmes propres aux retraités...

 

Evoluer en restant attaché aux grandes lignes directrices

Depuis ce pacte fondateur et tout en adaptant ses objectifs aux exigences des différents moments de son histoire, la Fédération a gardé les mêmes lignes directrices :

  • développer l’information de ses membres : dès l’origine la Fédération s’est dotée d’un bulletin d’information et c’est en 1988 que sera lancé le Chêne Vert « un périodique pouvant avoir accès au statut de la presse ». Le premier n° sera tiré en 6850 exemplaires.
  • structurer et renforcer son assise : au cours du temps, on retrouve ce qu’aujourd’hui nous appelons le fil rouge du développement. Le rapport d’activité de chaque Assemblée Générale fait état de la « nécessité de poursuivre la constitution de nouvelles amicales ». En 1986 par exemple, la Fédération comptait 48 Associations regroupant 8500 retraités. Cette volonté de se développer a évidemment conduit à des changements de dénomination :
    • la Fédération d’origine est devenue en 1993 la Fédération Nationale des Associations de retraités de la CCPMA, du fait de la naissance de fédérations régionales ;
    •  puis en juin 1997, la Fédération prend la dénomination actuelle FNAROPA, Fédération Nationale des Associations de Retraités d’ Organismes Professionnels Agricoles et plus récemment tout en gardant le même sigle, son champ d’action s’est élargi aux entreprises et organismes d’amont et d’aval de l’agriculture.
  • Se positionner par rapport aux évolutions des régimes de retraite : cette préoccupation sera  particulièrement évidente avec le régime spécifique des organismes agricoles : la Ccpma mais se poursuivra avec l’entrée de celle-ci dans la compensation Arrco-Agirc.
  • S’inscrire dans des configurations plus larges d’associations de retraités : dès sa création, la Fédération adhère à la Confédération Nationale des Retraités (CNR). C’est ainsi que l’Assemblée Générale de 1985 fait état d’un « objectif qui est d’obtenir la représentation des retraités, ès qualité, partout où l’on traite de leurs affaires ».

 

Aujourd’hui :

Notre Fédération compte plus de 30 000 adhérents  avec une progression continue au cours de ces dernières années:

  • 33% d'adhésions nouvelles en 7 ans (2008-2015)
  • 20% d'abonnés nouveaux au Chêne Vert depuis 2010

Et...

  quand la FNAROPA capitalise sur le thème « entreprendre et s’ouvrir pour réussir »,

  quand elle prend une position affirmée pour une réforme juste et pérenne des retraites et pour un accès aux soins pour tous associant assurance maladie et complémentaire santé,

  quand elle revendique une légitime représentativité des retraités dans la sphère publique,

  quand elle développe des moyens d’information et des services performants pour ses adhérents,

  quand elle entend être un membre actif de la Fédération Nationale des Associations de Retraités (FNAR), elle-même membre de la Confédération Française des Retraités (CFR)…

elle reste fidèle à son passé, s’inscrit dans son temps et se projette dans l’avenir.